Elles pratiquent : témoignages de nos stagiaires qui ont retroussé leurs manches et sont passées à l’action :

 

héloïse jean montessori en maternelleChanger sa posture….

« Je me suis formée auprès d’Agnès Putoud à Vaison la Romaine qui a réalisé un très gros travail autour du langage. J’ai aussi beaucoup lu, des livres de didactiques, de pédagogie, des neurosciences et aussi de la psychologie de l’enfant (pédagogie positive, éducation non violente). Tout le gros du travail pour l’enseignant va être au niveau de sa posture. Les lectures, seront d’une aide précieuse (ENV et CNV, neurosciences, C. Gueguen… etc), mais aussi l’observation d’autres collègues dans leur classe pour analyser leur posture, Travailler le lâcher prise, faire confiance à l’enfant. C’est un énorme travail à réaliser sur soi et qui ne s’arrête pas (ou ne commence pas) à la classe…

La formation que j’ai pu recevoir m’a permis de découvrir tout le travail réalisé par Maria Montessori, toute son œuvre. Je n’avais pas lu énormément d’ouvrages de Maria Montessori avant de venir en formation, je venais quelque part innocente. J’ai découvert une posture nouvelle, j’ai apprécié le regard que l’on portait sur l’enfant. J’ai découvert tout le matériel qui avait été pensé par Maria Montessori. J’ai été un peu submergée d’informations. Il m’a fallu du temps pour digérer puis pour prendre du recul et réfléchir à comment mettre en pratique dans ma classe.

J’ai lu beaucoup de livres de pédagogies. Je suis partie des programmes et au regard de chaque compétences, j’ai réfléchi à une progressivité des apprentissages. Le matériel est venu en second plan, le premier plan étant le travail sur la posture professionnelle et l’aménagement des espaces.

C’est maintenant la septième année que je travaille dans cette dynamique. Je me pose d’autres questions et avec chaque profil d’élèves, j’évolue… »

Héloïse J, PE, classe maternelle 3-6 ans 

 

Merci, merci…

« Agnès, via Maria Montessori, a initié un très beau virage dans ma vie professionnelle, qui rayonne aujourd’hui de joie et de sens…

Je me rappelle bien maintenant pourquoi j’ai choisi d’être maitresse il y a 25 ans…

Il fut un temps où je ne savais vraiment plus…

MERCI MERCI à vous pour votre engagement et à Agnès pour avoir su distiller l’essence de l’esprit montessorien à la Réunion. Elle est une bien belle porte.. »

Et un témoignage de son quotidien de classe écrit par Christelle dans la revue « la classe maternelle » :

Christelle C, PE à la Réunion, classe expérimentale Montessori 3-6 ans

 

 

J’ai trouvé ce que je cherchais… 

« Enseignante depuis plus de 30 ans, ma préoccupation a  toujours été : comment  être au plus près des besoins, des capacités des enfants pour aider au plein épanouissement de leur être. Pédagogie différenciée ? individualisée ?……

Depuis une dizaine d’années, je travaille dans une école qui accueille majoritairement des enfants d’origines socio-culturelles très diversifiées. Seuls quelques-uns d’entre-eux bénéficient d’un bain culturel riche dans leur milieu familial.

En 2013, après avoir « bricolé pendant un certain nombre d’années des ateliers Montessori », je décide d’aller enfin me former à la pédagogie Montessori au sein de l’association «  La Pédagogie Montessori Aujourd’hui » avec Agnès Putoud …….Quelle rencontre ! … Grâce à cette formatrice chevronnée, bienveillante, attentive, j’ai reçu une formation théorique et pratique vraiment  solide, étayée par des moments de manipulation de matériel indispensables.

Dès la rentrée suivante, ayant suivi les stages 1 et 2, j’ai pu mettre en pratique dans ma classe maternelle multi-âges cette merveilleuse pédagogie …

Depuis 4 ans, je vois les enfants évoluer, s’épanouir, grandir en autonomie et en confiance, dans une ambiance sereine et calme ………Chaque jour, Ils m’étonnent. Ils s’épanouissent irrésistiblement …. Moi aussi….

J’ai trouvé ce que je cherchais : une pratique qui permet de prendre en compte chaque individualité pour l’épanouissement de tous ….. »

Mylène A, PE, classe maternelle 3-6 ans

 

 

enseignante montessori école maternelle publique formation la pédagogie montessori aujourd'huiUne renaissance pédagogique…

La formation avec «  La pédagogie Montessori Aujourd’hui » fut pour moi le début d’une renaissance pédagogique. Convaincue que l’école publique fourmille d’énergies positives et demeure  la seule école gratuite, laïque et accueillante pour toute famille, je cherchais depuis longtemps une manière de mettre en pratique la différenciation pédagogique et le travail par cycle préconisés par les programmes. La pertinence et l’écoute bienveillante d’Agnès Putoud, le contenu de la formation théorique et les temps importants  dédiés à la manipulation du matériel m’ont permis de faire évoluer ma posture d’enseignante et ma pratique professionnelle dans ce sens-là. Depuis lors, mon travail auprès des enfants a davantage de sens, d’humanité mais également d’efficacité. J’enseigne depuis, et à ma demande, aux trois niveaux de maternelle et ne pourrais plus revenir dans un fonctionnement « traditionnel » tant la gestion de classe me semble plus adaptée et naturelle auprès des jeunes enfants qui me sont confiés.

 Marianne B, PE, classe maternelle 3-6 ans

 

 

marie constans enseignante du public et formatrice montessoriJe suis définitivement convaincue…

Enseignante depuis 15 ans dans l’Éducation Nationale, je me sentais frustrée de ne pas pouvoir répondre aux besoins de mes élèves, sur le plan des apprentissages et de leur épanouissement personnel. J’ai commencé à lire Maria Montessori : j’ai eu un véritable électrochoc ! J’ai alors commencé à changer ma classe, mais très vite le besoin de me former s’est fait ressentir.

Je n’avais, cependant, pas trop envie de faire le stage 1 qui me paraissait « inutile » vu tout ce que j’avais déjà compris en lisant Maria…. Heureusement qu’Agnès a été intransigeante à ce sujet !….

J’ai organisé sa venue à la Réunion et me suis formée avec elle en 2013 et 2014.

Et là, j’ai pris conscience de la nécessité d’un changement en profondeur, non seulement de mes pratiques pédagogiques, mais surtout de ma posture d’enseignante.

L’écoute attentive et bienveillante d’Agnès, son professionnalisme, les réflexions engendrée, la rencontre avec le matériel m’ont permis de me lancer dans un projet de classe expérimentale. Les effets bénéfiques de cette pédagogie, sur les enfants comme sur moi, ont achevé de me convaincre….définitivement….

Marie C, PE, classe maternelle 3-6 ans

 

 

marguerite morin la pédagogie montessori aujourd'huiMême l’adulte s’épanouit avec la Pédagogie Montessori …

 Elle nourrit l’enfant au cœur de chacun, abreuve de connaissances et de sens l’intelligence, fait grandir et trouver le chemin de sa place dans la société. Tous les aspects diffus et complexes de cette pédagogie m’ont été transmis avec précaution, écoute et délicatesse par Agnès Putoud. Elle m’a permis d’en comprendre toutes les subtilités et d’en éprouver les sensations. Ses connaissances et sa sensibilité, vous plongent dans cet univers particulier d’où vous ressortez différent mais plus vous-même qu’avant. Agnès Putoud vous révèle à la Pédagogie Montessori.

Marguerite M, PE et PEMF, classe maternelle 3-6 ans

 

 

 

J’aimerais revenir en stage !….

« Formation vraiment très complète, très enrichissante, complètement adaptée aux enseignants, notamment ceux de l’éducation nationale qui comme moi cherchent des solutions pour faire leur métier dans ce monde très changeant et compliqué pour nos têtes blondes… Je la recommande vivement et pourrait en parler des heures… Une amie qui avait fait la formation avec moi et qui est ensuite allée faire une formation à l’AMI me disait que les stages que nous avions vécus ensemble à Vaison étaient au moins aussi complets et totalement fidèles à la pensée de M. Montessori. Agnès et son équipe ont à cœur d’installer une véritable classe avec du beau matériel, des plantes, des bouquets, des coussins et tout ce qui fait qu’on se sent bien ! Et qu’on apprend …. Beaucoup !!! C’est vrai que cela a un coût mais vous pouvez demander un DIF qui vous aidera (presque la moitié des frais pédagogiques pour ma part à chaque stage). J’ai fait dans ces stages des rencontres merveilleuses avec des personnes avec qui je reste encore en contact, des échanges très riches ; j’aimerais bien revenir en stage !!! »

 Claire O, PE, classe maternelle PS-MS

 

 

 

Mes stages préférés…

« Enseignante depuis 20 ans dans le public, j’ai souhaité me former en pédagogie Montessori. J’ai fait des stages avec plusieurs associations. Mais les stages que j’ai préférés sont ceux que j’ai faits avec Agnès à Vaison-La-Romaine : pour le cadre magnifique, et surtout pour la compétence d’Agnès qui a à cœur de partager son expérience avec les enseignants du Public. Je suis contente que les stages reprennent pour une collègue de mon école qui souhaite se former ! »

Valérie M, directrice école maternelle en Charente

 

 

 

L’ambiance a changé…

« Le mimétisme est le plus vieux moyen utilisé par l’homme dans le domaine de l’éducation pour s’approprier un savoir, une connaissance. Dans l’enseignement traditionnel, niveau primaire, c’est la répétition qui est le plus souvent pratiquée comme méthode d’apprentissage. Avec le matériel Montessori, l’enseignant est « déchargé », soulagé, exempté de cette répétition, car une fois la présentation faite, c’est l’enfant qui répète pour s’entraîner. Dans ma classe, depuis que les enfants ont découvert Montessori, ils sautent de joie dès que je leur annonce une présentation !

Ils aiment les mises en scène en français pour les natures de mots et pourraient continuer sans fin.

Je constate en les observant qu’ils ont un réel plaisir à manipuler les perles, les timbres, le boulier, le damier, les éprouvettes. Je les vois de plus en plus investis, concentrés, organisés, méthodiques, posés, motivés, quoi !

L’ambiance a changé, car chacun, suivant son programme, est à sa tâche et tout au long de la matinée, il y a des va-et-vient ; Laura s’installe sur la table ronde pour écrire. Mickaël choisit la lumière donnée par la grande porte-fenêtre pour faire une division… puis chacun range son matériel, en prend un autre ou fait autre chose.

Cette mobilité apporte beaucoup à la nécessaire alternance concentration/évasion. Et parce qu’elle est volontaire et individuelle, elle se réalise de manière fluide et engendre une atmosphère digne de l’activité de la ruche.

La présence des enfants est d’une grande qualité.»

Claudia, PE dans une école rurale, classe unique (enfants de 5 à 11 ans)

 

 

vanessa toinet la pédagogie montessori aujourd'huiUne formation riche…

 « Ma formation initiale était en anglais.

J’ai souhaité compléter ma formation initiale avec un contenu en français. J’ai assisté aux stages n° 4, 5 et 6. Et j’ai beaucoup aimé !

Le contenu de la formation que propose l’association « La Pédagogie Montessori Aujourd’hui» est très riche. Elle permet pour ceux qui ne peuvent suivre la formation AMI 6-12 ans d’explorer « l’approche Montessorienne » en  6-12 ans.

La formation est conçue d’une manière « non frontale ». C’est donc une parfaite adaptation de l’esprit Montessori à l’égard d’un public adulte.

Il y a un vrai équilibre entre l’attention demandée lors des présentations et l’échange qui naît de discussions passionnantes. On apprend énormément aussi du questionnement des autres stagiaires.

Pendant les stages, il y a une qualité dans la relation humaine qui nourrit encore aujourd’hui ma pratique quotidienne.

Passionnée par Montessori, on peut parfois se sentir isolée, mais l’association « La Pédagogie Montessori Aujourd’hui » est un vrai lieu de ressources,  même une fois la formation terminée.

Je recommande vivement le matériel de langage et de mathématiques  diffusé. Il est très bien conçu et très beau. Il reste ensuite à plastifier, à découper puis à assembler ; le tout avec des explications très claires.

Le temps d’une formation, c’est du temps pour soi, pour apprendre, intérioriser, pratiquer, échanger, nouer des amitiés…»

Vanessa T, Éducatrice Montessori AMI diplômée 3-6 ans

 

J’y va-t’y, j’y va-t’y pas ? Forte est la tentation…

 « A quel moment ai-je eu entre les mains ce petit fascicule parlant de Jacqueline Lefrançois ? J’en ai perdu le souvenir mais il s’agissait d’une institutrice de l’école publique séduite par la découverte de Maria Montessori et dont l’objectif fut, tout le temps de sa retraite, de faire découvrir à ses collègues – de l’école publique – « cette miraculeuse » façon d’enseigner aux enfants. Vaste programme et belle prétention !

Voilà quelques temps, conviée aux 40 ans de l’Enfant et la Vie à Lille, le ‘hasard’ me pousse dans un atelier ‘Montessori’ animé par Nicole Thomas : Malgré mes trente années de vie avec Maria Montessori, je découvre toujours avec plaisir et enthousiasme toute nouvelle façon d’en parler … et d’en vivre ! Une co-animatrice est présente à cet atelier, charmante, mais elle s’est peu exprimée … j’échange avec elle quelques propos sur la richesse du matériel à la fin de l’atelier. Fin de la journée … dans les couloirs je reconnais près d’une table de prospectus qu’elle rassemble, cette même personne, je prends un prospectus : « Apprendre dans la Joie » il est illustré de la tour de cubes roses…Allais-je en rester là ? Internet ! Un site ! « La Pédagogie Montessori Aujourd’hui »… Pourquoi Maria Montessori est-elle si peu connue, reconnue en France ? Quelle action est possible pour la faire mieux connaître ?

En allant visiter le site je comprends le lien entre Jacqueline Lefrancois et Agnès Putoud…/… S’engage alors un dialogue entre elle et moi par e-mail, une connivence s’installe… Montessori n’est-elle pas pour tous ? Tous les enfants n’y ont-ils pas droit ? Nous parlons le même langage ! Agnès m’invite à venir dans le Sud suivre l’un de ses stages. Certes je baigne depuis plusieurs années dans cette pédagogie mais je n’en ai jamais suivi la formation : j’y va-t’y, j’y va-t’y pas ? Forte est la tentation…Une invitation faite aussi spontanément et d’aussi grand cœur… vais-je la refuser ? Le remettre à plus tard ? « Vie pratique et Vie sensorielle » c’est le choix que je fais, pour moi, je l’avoue le plus simple et celui où je serai le plus à l’aise. Une semaine intense de 8h à 13h30 et de 15h à 17h30.

Les stagiaires, une vingtaine, venant du Nord, de la Bretagne, de l’Ile de la Réunion, de Guyane et d’autres régions de France, en majorité des professeurs des écoles, toutes et tous très motivés et intéressés de découvrir cette pédagogie sous-tendue d’une philosophie décrivant l’enfant sous un tout autre jour. Avec calme, douceur, clarté et compétence et oh ! combien de patience, d’humilité et d’ouverture d’esprit, Agnès donne théorie et pratique de cette « méthode », elle écoute, elle répond, elle explique… en vraie montessorienne, elle observe, avec minutie elle installe, au fil des jours, le matériel sur les étagères, la progression des difficultés est respectée, expliquée… les présentations sont précises, bien faites… les supports de cours détaillés, bien présentés …Si je voulais donner une image des ateliers de manipulation du matériel : une ruche, une fourmilière, une réelle avidité de tous ces adultes à la rencontre d’un matériel qu’ils avaient tous envie de voir, de toucher, d’explorer, de comprendre…. à les observer j’en éprouvais une vraie joie intérieure… depuis si longtemps je voyais les enfants travailler avec émerveillement… mais là, des adultes… et pas des moindres… professeurs des écoles depuis 10 ans, 12 ans, agrégée d’allemand depuis 20 ans, professeur d’université depuis 20 ans… et tous étaient là assis par terre ou à une table, s’affairant autour de la tour rose, des barres rouges et bleues, du cube du binôme, ou du trinôme, de la table de Pythagore et des triangles aux noms cabalistiques difficiles à prononcer et à retenir !

Au bilan final de satisfaction – tous – « très satisfaits » ! Enthousiasmant non ? Agnès est entièrement donnée à ce partage du savoir, liée par cette demande que lui a faite Jacqueline Lefrançois de poursuivre ce qu’elle avait si bien commencé …

L’objectif : Montessori dans l’Education Nationale, Montessori pour TOUS. D’aucuns disent que « l’utopie d’aujourd’hui est la réalité de demain »…

Le monde meilleur que nous promet Maria Montessori depuis si longtemps déjà… passe peut-être par la foi de gens qui comme Agnès, avec acharnement, ténacité et force de travail, poursuivent leur route en semant quelques graines… qui fleuriront !… Bientôt ! » (02/08/2010)

Sol Béranger, qui a créé et tenu pendant 25 ans « la maison du petit enfant à Paris »